Nouvelles

Les grands projets d’énergie renouvelable de Patrice Motsepe pour l’Afrique du Sud

African Rainbow Energy and Power, soutenu par le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe, cherche à multiplier par sept la production d’énergie renouvelable pour devenir l’un des plus grands fournisseurs d’électricité propre du continent.

La société basée à Johannesburg a finalement pour objectif d’ajouter jusqu’à 5 GW d’actifs. Il a déjà investi dans plus de 700 MW et envisage avec des partenaires 2 GW supplémentaires d’ici la fin du deuxième trimestre de l’année prochaine.

Un changement de règle qui permet aux producteurs de mettre en place des projets allant jusqu’à 100 MW sans demander de licence a récemment donné un coup de pouce à l’AREP.

« Nous avons toujours pensé que nous devions prendre de l’ampleur » et créer une importante société d’énergie, a déclaré le PDG d’AREP, Brian Dames. Cela signifiait une implication dans des projets réalisés par le biais d’enchères du gouvernement sud-africain pour acheter de l’électricité ainsi que de la production à des fins commerciales. L’entreprise prévoit également d’avoir des capacités en tant qu’opérateur.

Dames, ancien PDG de l’entreprise publique Eskom, a rejoint Motsepe en 2014 pour devenir le premier chef de la société d’énergie à se concentrer sur les énergies renouvelables. Les enchères d’énergies renouvelables en Afrique du Sud ont été retardées pendant des années, car un plan de construction d’une capacité nucléaire a été favorisé pendant la présidence de Jacob Zuma.

« Il y avait beaucoup de temps à explorer », a déclaré Dames. AREP détient désormais majoritairement des actifs solaires ainsi qu’un tiers généré par l’éolien et une petite partie de la biomasse. La société s’intéresse au marché secondaire qui devrait s’ouvrir et pourrait éventuellement inclure le commerce de l’énergie, a-t-il déclaré.

JV avec Absa

L’année dernière, AREP a formé une joint-venture avec Absa, qui constituait ensemble 6,5 milliards de rands d’actifs renouvelables, formant un fonds connu sous le nom d’African Rainbow Energy.

Les grands portefeuilles d’énergies renouvelables en Afrique suscitent un intérêt majeur. Lekela Power, avec 1,3 GW de capacité d’énergie verte, a été évaluée à environ 1,8 milliard de dollars, a déclaré plus tôt ce mois-ci une personne familière avec la vente d’une participation de 60 % dans la société.

L’Afrique du Sud a enregistré le mois dernier les plus grands projets, deux stations solaires de 100 MW chacune, pour réduire les formalités administratives et aider à augmenter le rythme de la production privée en ne nécessitant pas de licence. Les projets sont développés dans la province du Nord-Ouest par Sola Group, détenu à 40% par AREP.

La levée du plafond de l’exemption de licence a radicalement changé le paysage de la production privée, a déclaré Dames. L’accès au réseau reste l’un des plus grands défis pour l’Afrique du Sud pour ajouter plus d’énergie renouvelable.

La société holding d’AREP, Ubuntu-Botho Energy Holdings de Motsepe, est partenaire de Breakthrough Energy Ventures, une initiative lancée par Bill Gates visant à atteindre des émissions nettes nulles à l’échelle mondiale.

Après avoir atteint un objectif de 5 GW de capacité, AREP lancera une stratégie sur la façon d’étendre l’activité autour du commerce de l’énergie, du réseau électrique, des solutions de stockage et d’autres opportunités sur le continent, a déclaré Dames.