Entreprise

Glovo s’apprête à investir 60 millions de dollars pour se développer en Afrique

Glovo

Glovo, un service espagnol de livraison à la demande, a annoncé qu’il investira 60 millions de dollars au cours des 12 prochains mois pour étendre sa présence en Afrique, notamment au Ghana et en Tunisie.

“Notre mission est de fournir à chacun un accès simple à tout dans sa ville, et notre plate-forme est à son meilleur lorsqu’elle relie les utilisateurs et les entreprises, dont la majorité sont des restaurants locaux et des magasins indépendants”, a déclaré le co-fondateur de Glovo, Sacha Michaud.

« Nous pensons qu’il existe une grande opportunité dans ces pays pour aider à stimuler la numérisation et à répondre à la demande croissante d’achats et de livraison en ligne, et nous collaborons étroitement avec nos partenaires locaux pour promouvoir et livrer leurs articles à de nouveaux consommateurs via l’application. »

Glovo a déjà investi 30 millions de dollars (25 millions d’euros) dans la région, et le nouveau financement lui permettra de se développer encore plus rapidement.

La société prévoit que l’investissement permettra à 6,5 millions de personnes d’utiliser son application, poursuivant ainsi son objectif de rendre tout accessible à tous dans toutes les villes.

Glovo prévoit de tripler ses effectifs et d’embaucher 200 personnes supplémentaires dans le cadre de sa stratégie d’expansion d’ici la fin de l’année prochaine.

La société a commencé ses activités à Accra, au Ghana, plus tôt cette année, avec Tema, au Ghana, après le mois dernier et Tunis, en Tunisie, le mois prochain.

Glovo est entré pour la première fois sur le marché africain au Maroc fin 2018. Le Kenya, l’Ouganda et la Côte d’Ivoire font partie des pays où il opère.

Au Maroc, en Ouganda, au Kenya, au Ghana, en Côte d’Ivoire et au Nigeria, l’application Glovo est utilisée par plus de 300 000 utilisateurs, 8 000 restaurants et 12 000 coursiers.