Tech

Le Kenya gèle 52 millions de dollars liés à la start-up nigériane Flutterwave

Flutterwave africa

La Haute Cour du Kenya a gelé plus de 6,2 milliards de Ksh (52,5 millions de dollars) répartis sur 62 comptes bancaires appartenant à la start-up nigériane Flutterwave et à quatre Kényans, craignant qu’ils ne soient le produit de la fraude par carte et du blanchiment d’argent.

Les milliards de comptes de Guaranty Trust Bank (GTB), Equity, EcoBank, KCB et Co-operative Bank ont ​​été gelés après que l’Agence de recouvrement des actifs (ARA) a demandé de bloquer le transfert ou le retrait, en attendant le dépôt d’une requête pour confisquer l’argent au gouvernement.

L’agence a déclaré dans des documents judiciaires que leurs enquêtes avaient révélé que l’argent avait été viré sous le couvert de paiements pour des biens et des services.

« Que les comptes bancaires du 1er défendeur ont reçu des milliards dans un stratagème présumé de blanchiment d’argent et les mêmes ont été déposés sur différents comptes bancaires dans le but de dissimuler ou de déguiser la nature, la source, l’emplacement, la disposition ou le mouvement desdits fonds », a déclaré ARA.

« Les transactions ont été effectuées à l’aide de cartes émises par la même banque, au même moment, le même jour, suscitant des soupçons de fraude à la carte. »

Selon les enquêteurs, les comptes Flutterwave comptaient 5,17 milliards de Ksh (43,7 millions de dollars) sur 29 comptes chez GTB, Equity et Eco Bank au Kenya en shillings, dollars américains, euros et livres sterling.

Flutterwave indique sur son site Web qu’elle fournit une technologie de paiement aux commerçants et traite les paiements sur le Web, les mobiles, les guichets automatiques et les points de vente dans le monde entier.

La Haute Cour a également gelé 467,1 millions de Ksh (3,9 millions de dollars) appartenant à Boxtrip Travels and Tours et 436 millions de Ksh (3,6 millions de dollars) sur les comptes de Bagtrip Travels Ltd.

Les autres comptes incluent Elivalat Fintech Ltd (1,16 million Ksh/ 9 824 $), Hupesi Solutions (1,6 million Ksh/ 13 551 $), Cruz Ride Auto Ltd (2,4 millions Ksh/ 20 326 $).

Un compte sous Simon Karanja Ngige, qui est répertorié comme directeur de Cruz Ride Auto Ltd, a 14 millions de Ksh (118 573 $). ARA estime que les fonds ont été transférés sur des comptes bancaires locaux appartenant à Flutterwave depuis plusieurs pays, puis transférés aux six sociétés. L’agence s’interroge sur la source de l’argent envoyé à Flutterwave.