Nouvelles

Airtel Niger investit 5,7 millions de dollars pour déployer la fibre optique de Zinder à la frontière avec le Nigeria

airtel niger

NIGER – Airtel Niger, une entreprise de télécommunications, a construit une liaison en fibre optique de la ville de Zinder à la frontière nigériane à Maimoujia, et a ajouté un centre de données à Zinder.

La société, détenue par le groupe indien Bharti Airtel, a déclaré avoir dépensé 5,7 millions de dollars pour l’infrastructure, qui s’étend sur 123 km entre Zinder et Maimoujia et comprend une boucle supplémentaire de 12 km à Zinder, la deuxième plus grande ville du Niger.

Le gouverneur de Zinder, Issa Moussa, a déclaré lors de la cérémonie d’inauguration que le nouveau réseau donnerait à tout le pays un accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication qui constituent aujourd’hui des facteurs clés de croissance, de développement socio-économique, de diversification de l’économie et d’occupation des sols. Planification.

Il a déclaré que le lien permettra à la région de Zinder de donner une impulsion au développement de l’éducation et des écoles, de renforcer la participation des communautés rurales et des couches sociales vulnérables à la vie économique nationale et de réduire la pauvreté en créant des opportunités d’emploi qualifié dans les zones défavorisées.

Abdel Kader Abdoulaye Babakodo, directeur marketing d’Airtel Niger, assurera « l’internet très haut débit pour l’ensemble de la population ».

« Avec ce projet, Zinder devient un pôle stratégique du plan d’interconnexion sous-régional qui sera à terme un point de passage pour le trafic de certains pays voisins vers le monde.

Abdel Kader Abdoulaye Babakodo – Marketing director, Airtel Niger Il a ajouté : « Avec ce projet, Zinder devient un pôle stratégique du plan d’interconnexion sous-régional qui sera à terme un point de passage pour le trafic de certains pays voisins vers le monde.

Avec la boucle de fibre optique et le data center de Zinder, la deuxième ville du Niger par la population, en plus de la section à haut débit vers Maimoujia, Airtel Niger se dote d’actifs qui lui permettront d’enregistrer de nouveaux abonnés dans le pays et plus loin augmenter ses revenus financiers.

Airtel détient 40 % de part de marché au Niger, selon le régulateur du pays, Zamani Telecom, qui a racheté l’activité nigérienne à Orange en 2019, détenant 28 % et Moov Africa une part de marché de 27 %.

En mai 2021, le Président de la République du Niger, Mohamed Bazoum, déplorait le manque de développement du secteur des télécommunications, notamment le faible taux de pénétration des services de base (autour de 43 %) et encore plus faible taux de pénétration de l’internet mobile (moins de 20 %), loin derrière de nombreux voisins du pays.

Plus inquiétant encore, étant donné la popularité de l’argent mobile dans une grande partie de l’Afrique, il a suggéré que la pénétration des comptes d’argent électronique actifs n’est que de trois pour cent.

Il a appelé tous les acteurs du secteur des télécommunications au Niger à accélérer son développement au profit du pays.